Le collectif du haut-anjou en soutien à la lutte de NDDL a accueilli le  » lasso à vélo »

Jeudi 9 mai le CHAS (Collectif du Haut-Anjou en soutien à la lutte de NDDL) avec des membres du Candéen, Pouancéen et Segréen, a accueilli à la ferme des Touassières à Freigné un groupe de cyclistes partis lundi en vélo des Yvelines et rejoignant Notre-Dame-des-Landes pour la grande chaîne humaine du samedi.

Ces cyclistes, promoteurs des déplacements « doux », font partie de l’un des nombreux comités de soutien qui ont fleuri dans toute la France pour soutenir les opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Ils déclarent qu’une société plus sobre en carburant, plus respectueuse de la biodiversité, attachée à son autonomie alimentaire ne peut pas admettre de sacrifier des terres agricoles et des zones humides pour un aéroport inutile et gaspilleur d’argent public.

Avec eux, le collectif du Haut-Anjou refuse ce projet de spéculation foncière d’un territoire, méprisant pour l’écosystème et pour les habitants qui l’occupent.

 

Et tous de dire NON aux grands projets inutiles et nuisibles !

 Et tous de se retrouver ce samedi 11 mai à constituer la grande chaîne de 25 kms de la ZAD (Zone d’Aménagement Différé rebaptisée Zone A Défendre par les opposants ) qui a été un succès et une preuve de la détermination de tous ceux qui disent NON à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes !

Remonter